logo

Général

Accueil

Présentation section

Matériel section

Trombinoscopes

Liens

Plan du site

Contactez-nous

SN 1

Aide spécifique Java

TP C++ Arduino

Les TP réseau Linux

Les TD Java

Les TP Java

TD C#

TP C#

Les Mini-projets

Stage en entreprise

IRIS 2

TP IPC linux / coldFire

TP PHP

Cours / TP XML

Projets

Cours

SN 1

IRIS 2

Statistiques

1 visiteur

Record : 92

Pages vues :

Aujourd'hui : 86

Total : 187346

Valid XHTML 1.0 Transitional

TP4 : Visualisation de trames

separation

[Vous êtes ici ] ==> Accueil > SN 1 > Les TP réseau Linux > TP4 : Visualisation de trames

separation

Mise en situation
Le travail de ce TP se déroule binome.
Temps alloué : 4h
Le TP se fait sur PC, la distribution de Linux est Mandriva 2008 Spring

Objectif
C6.3 Relever les performances d’un réseau.
C6.4 Corriger des dysfonctionnements observés sur le réseau.

Pré requis
Commandes de base Linux, configuration carte réseau.

Travail demandé
Suivre le déroulement du TP. Compte rendu écrit.

Critères d’évaluation
Réponses aux questions. Autonomie de travail.


1. Paramètres réseau
1.1. ethool
1.2. ifconfig
1.3. arp
1.4. icmp
1.5. traceroute
1.6. arp
2. Analyse TCP/UDP à travers la couche application
2.1. UDP
2.2. TCP
2.3. Telnet


1. Paramètres réseau



1.1

La commande ethtool permet de visualiser ou de changer les paramètres d’une carte éthernet. Dans les systèmes Linux, les interfaces réseaux sont nommées de la façon suivante : le type de l’interface plus un numéro 0, 1, 2. Ainsi l’interface eth0 est la première interface de type Ethernet.

1.2.

La commande ifconfig permet de visualiser ou de changer les paramètres TCP/IP d’une interface réseau.

1.3.

Le protocole ARP (Adress Résolution Prorocol) permet de faire la correspondance entre l’adresse IP et l’adresse Mac.

1.4.

Le protocole ICMP (Internet Control Message Protocol) permet de gérer des problèmes au niveau de la couche IP en fournissant des message de contrôle pour indiquer les erreurs pendant la transmission du datagramme IP.
Un logiciel (wireshark) permet d’analyser les trames circulant sur le réseau.
wireshark

L’interface de Wireshark regroupe plusieurs zones :
etherreal

1.5.

Analyse de la commande traceroute

1.6.

Analyse du protocole ARP

2. Analyse TCP/UDP à travers la couche application



Rappel :
Plusieurs applications peuvent s’exécuter sur une machine cliente ou une machine serveur. Chacune d’entre elles utilise les services de la couche transport UDP ou TCP et est identifiée par un numéro de port (ex : SMTP port 25, HTTP port 80...). Un service est souvent connu par un nom (ftp, domain…). Sous Linux, la correspondance entre nom et numéro de port est donnée par le fichier /etc/services

2.1.

Analyse d’UDP à travers le protocole DNS(Domain Name System)

Le service DNS permet d’utiliser les noms symboliques pour accéder aux hôtes au lieu de leurs adresse IP. Il s’agit d’une sorte d’annuaire fonctionnant sur le principe requête/réponse et s’appuyant sur le protocole UDP. Le service écoute les requêtes des clients sur le port 53.

2.2

Analyse de TCP à travers le protocole HTTP (HyperText Transfer Protocol)

Le protocole http est utilisé pour le transfert de fichiers (essentiellement au format HTML) localisé grâce à une chaîne de caractères URL entre le navigateur (le client) et un serveur web. Il s’appuie sur le protocole TCP. Le serveur écoute les requêtes des clients sur le port 80.

2.3.

Analyse de TCP à travers le protocole telnet (Terminal NETwork émulation)

Telnet est utilisé pour émuler une connexion de terminal à un hôte distant. Il utilise TCP comme protocole de transport afin de transmettre les données entre d’un côté le clavier et l’écran de l’utilisateur et de l’autre, l’hôte distant. Le serveur écoute sur le port 23
Remarques : pour sécuriser la connexion (ex pour les mails) différents protocoles sont utilisés du genre : ssh, https...

separation

ancre