logo

Général

Accueil

Présentation section

Matériel section

Trombinoscopes

Liens

Plan du site

Contactez-nous

SN 1

Aide spécifique Java

TP C++ Arduino

Les TP réseau Linux

Les TD Java

Les TP Java

TD C#

TP C#

Les Mini-projets

Stage en entreprise

IRIS 2

TP IPC linux / coldFire

TP PHP

Cours / TP XML

Projets

Cours

SN 1

IRIS 2

Statistiques

1 visiteur

Record : 92

Pages vues :

Aujourd'hui : 72

Total : 180891

Valid XHTML 1.0 Transitional

separation

[Vous êtes ici ] ==> Accueil > SN 1 > Les TP réseau Linux > TP2 : Commandes de base Linux

separation

Mise en situation
Le travail de ce TP se déroule seul.
Temps alloué : 4h
Le TP se fait sur PC, la distribution de Linux est Mandriva 2008 Spring

Objectif
C5.2 Créer et administrer un compte utilisateur et la sécurité attenante.
  • gérer des périphériques dans un environnement Linux
  • créer, visualiser, modifier, renommer des fichiers et répertoires
  • obtenir de l’aide pour toute commande Linux
  • gérer les droits et exploiter des fichiers issus de SE différents.

Pré requis
TP1 installation du SE Linux Mandriva

Travail demandé
Suivre le déroulement du TP et faire un résumé des commandes apprises

Critères d’évaluation
Travail individuel et autonomie.


Présentation
Travail demandé
1. Préparation du support
2. Créer un 2em compte
3. Mise en oeuvre de la commande man
4. Montage de périphériques de données
5. Mise en oeuvre des redirections
6. Etude de l’arborescence : chemin absolu/chemin relatif et affichage
7. Gestion des fichiers : création, visualisation, copie, changement et effacement
8. Notions de droits et de propriété
9. Alias
10. Variables d’environnement
11. Environnement de compilation gcc
12. Création d un petit script

Les commandes de base :
notion de fichiers et droits


Présentation



Ce deuxième TP vous permet d’écrire et d’exécuter vos premières commandes dans un terminal sous le système d’exploitation Linux. Ces commandes de base vont vous permettre d’assimiler la notion de fichiers et de parcourir l’arborescence classique du système. Cette notion très importante permet d’accéder à tout type de ressources (disques, réseau, ...). Etant un système multi-utilisateurs, nous introduisons tout de suite la notion de droits d’accès à une ressource (ici les fichiers ou répertoires). Les commandes en mode terminal peuvent être simplifiées en utilisant l’interface graphique (poste de travail). Mais souvent, lors d’un problème, il est préférable de ne pas l’utiliser, soit qu’elle interfère sur le problème, soit qu’elle ne marche pas.

Travail demandé



1. Préparation du support

2. Créer un 2em compte


3. Mise en oeuvre de la commande man



De nombreuses commandes sont détaillées dans les pages de manuel (pages man) disponibles par la commande man -nom de commande-.
On navigue dans le manuel à l’aide des flèches de déplacement, on quitte cette commande à l’aide de la touche Q.

4. Montage de périphériques de données



Linux considère tout périphérique de données comme un répertoire ajouté à l’arborescence du système. Pour accéder à un périphérique, il convient de le "monter" : le nom du périphérique est alors associé à un point "d’encrage" dans l’arborescence. Il suffit ensuite de parcourir cette branche de l’arborescence pour lire, copier, déplacer, ... les données du périphérique.
IMPORTANT :
En fin d’utilisation, vous devez impérativement "démonter" les périphériques que vous avez "montés". Pour récupérer les données du fichier qui se trouve sur la clé, il faut les transférer dans votre arborescence.
Volumes

5. Mise en oeuvre des redirections



Vous allez créer un guide de commandes unix (guide.cmd.unix) au fur et à mesure de l’utilisation des commandes au cours de ce TP. Cette liste sera un résumé des commandes apprises dans ce TP.
Pour cela vous utiliserez les redirections
exemple :
ls > toto.txt liste les répertoires dans le fichier toto.txt en écrasant le précédent
cd..
ls >> toto.txt rajoute au fichier toto.txt
Remarque : la touche de tabulation permet de finir le début d’une commande ou d’un nom de fichier. Les touches « flèches » permettent de récupérer les anciennes commandes tapées.

6. Etude de l’arborescence : chemin absolu/chemin relatif et affichage



A l’aide des pages du manuel Linux,
arbre
A l’aide des commandes de navigation, de déplacement et de destruction de répertoire dans l’arborescence de votre compte,

7. Gestion des fichiers : création, visualisation, copie, changement et effacement



A l’aide des pages du manuel Linux,

8. Notions de droits et de propriété



Le système Linux est un système multi-utilisateurs. Certains utilisateurs ont des droits particuliers (ex: root). Les droits se décomposent en 3 catégories : lecture, écriture et exécution, pour trois types d’utilisateur : le propriétaire, le groupe, les autres. On peut vérifier avec ls-la

d
rwx
rwx
rwx
Remarque : pour changer les droits des fichiers, il faut utiliser la commande chmod : En mode console : Vous savez maintenant gérer vos droits sur un répertoire.

Créez le fichier cmd dans TP/Temp qui contient le texte : date
Vous savez maintenant gérer les droits d’un fichier.

9. Alias


alias nom_alias=commande
ex : l pour remplacer la commande ls -la


10. Variables d’environnement :



Les variables d’environnement sont des variables transmises par le système d’exploitation à tous les processus. Chaque processus hérite des variables de son père. Ces variables peuvent être consultées ou modifiées. La valeur des variables d’environnement est de type chaîne de caractères.
Depuis le shell, on identifie les variables par leur nom précédé d un $. Les variables sont en majuscules.
Exemple :
La commande printenv affiche toutes les variables d’environnement

11. Environnement de compilation gcc :



Comme linux est écrit en C, il existe un compilateur intégé : gcc
Par défaut, gcc n’est pas installé :

12. Création d’un petit script



Linux possède un langage interprété par le shell permettant d’automatiser certaine tâche (sauvegarde journalière, nettoyage...)
Pour les plus rapides
Pour vous aider :
Base des commandes d un script

separation

ancre